Les financements

Maisons BAYA travaille en partenariat avec plusieurs banques qui sont spécialisées dans les prêts immobiliers ,cela nous permet d’avoir des taux d’intérêts et des financements adaptés à chaque situation. Notre expérience dans la construction nous a permis de nouer des liens privilégies pour obtenir des propositions intéressantes.

Le financement d’une maison que l’on fait construire s’effectue progressivement au fur et à mesure de l’avancement des travaux :

*au moment du permis de construire

*à l’ouverture du chantier

*pendant la construction

 

LE PRET BANCAIRE

Solution la plus classique pour financer la construction d’une maison neuve.

Il peut se faire sur une durée maximale de 30 ans,

en général ils sont signés sur 25 ans.

Respecter un taux d’endettement de 33%.

 

Pour une construction neuve,

 Les aides de l’état sont :

*Prêt à taux zéro (PTZ)

Financement d’une partie de votre maison à hauteur de 40%.

Possibilité depuis 2016 de le rembourser sur 25 ans,sans intérêts.

Ce prêt est accordé sous conditions de ressources.

Il peut aller de 60000 euros pour un célibataire et  jusqu’à 138000 euros pour une famille  de 5 personnes.

Possibilité de différer le montant.

Réserver à la construction, l’achat neuf d’un logement respectant les normes énergétiques actuellement en vigueur(RT 2012 réglementation thermique).

Il a pour but de limiter la consommation d’énergie primaire.

 

*Prêt d’action logement

Société de plus de 10 salariés (hors fonction publique)

Cette demande se fait auprès de votre employeur mais ce dernier n’est pas contraint d’accepter.

Ce prêt équivaut à 30% de la construction, et la durée de remboursement est comprise entre 5 et 20ans.

*Prêt d’accession sociale (PAS)

Pour les foyers au revenus modestes

Ce prêt est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l’état.

Il peut financer la construction d’une maison individuelle et éventuellement l’achat du terrain.

 

*Exonération de la taxe foncière

Valable pendant les deux années suivant l’achèvement des travaux.